Warning: mktime() [function.mktime]: It is not safe to rely on the system's timezone settings. You are *required* to use the date.timezone setting or the date_default_timezone_set() function. In case you used any of those methods and you are still getting this warning, you most likely misspelled the timezone identifier. We selected 'Europe/Berlin' for 'CET/1.0/no DST' instead in /home/alislamo/public_html/mainfile.php on line 788

Warning: strftime() [function.strftime]: It is not safe to rely on the system's timezone settings. You are *required* to use the date.timezone setting or the date_default_timezone_set() function. In case you used any of those methods and you are still getting this warning, you most likely misspelled the timezone identifier. We selected 'Europe/Berlin' for 'CET/1.0/no DST' instead in /home/alislamo/public_html/mainfile.php on line 788
Alislamo.com - L'explication des preuves de LA ILLAHA ILA LLAH facilitée par ALLAH (La science)


L'explication des preuves de LA ILLAHA ILA LLAH facilitée par ALLAH (La science)
Date: 04 janvier 2005 à 15:24:19 CET
Sujet: Tawhid


par le Cheikh ’Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - Qu’Allah le préserve-

L'auteur, Mouhammad Ibn Abdel Wahab -Qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

[[ شروط لا إله إلا الله ]]

[Les conditions de LA ILAHA ILLA ALLAH]

La parole de l'auteur (Mouhammad Ibn Abdel Wahab -Qu'Allah lui fasse miséricorde- ) :

( شروط )

CHOUROUT (les conditions) :

Dont le singulier est CHART (condition) veut dire dans la langue arabe « signe ». Et il y a deux pluriels qui sont CHOUROUT et ACHRATE, et le sens qui lui est donné ici c'est : ce que toute personne responsable se doit de savoir et d'appliquer et ceci afin qu'il soit un monothéiste dans son apparence et dans son intérieur.



[ الـشــرط الأول: العلم بمعناها نفياً واثباتاً [

[Première condition : LA CONNAISSANCE DE SA SIGNIFICATION ET DE CE QU'ELLE RENFERME COMME NEGATION ET AFFIRMATION]

Une preuve que la connaissance est une condition est la parole d'Allah -Le Très Haut- où Il dit :

{ فاعلم أنه لا إله إلا الله }

-traduction relative et approchée-

« Sache donc en vérité, qu'il n'y a point de divinité à part Allah… »

(Sourate 47 verset 19)

{ إلا من شهد بالحق وهم يعلمون }

-traduction relative et approchée-

« ...à l'exception de ceux qui auront témoigné de la vérité en pleine connaissance de cause »

(Sourate 43 verset 86)

C'est à dire, témoigne de LA ILAHA ILLA ALLAH, « en pleine connaissance de cause » tout en connaissant de leurs cœurs ce que leurs langues ont prononcé.

Et dans la Sounnah : le hadith sûr dans l'authentique d'après 'Othmane -qu'Allah l'agrée- qui a dit :

قال رسول الله صلى الله عليه وسلم :

( من مات وهو يعلم أنه لا إله إلا الله دخل الجنة )

( مسلم كتاب الإيمان باب الدليل على أن من مات على التوحيد دخل الجنة قطعاً )

-traduction relative et approchée-

« Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : « Celui qui meurt alors qu'il sait qu'il n'y a pas d'autre divinité digne d'adoration qu'Allah, entrera au Paradis. »

(Mouslim, Livre de la Foi, chapitre : « La preuve que celui qui meurt sur le Tawhid entre au Paradis obligatoirement »)

La parole de l'auteur :

( العلم بمعناها نفياً وإثباتا )

« La connaissance de sa signification et de ce qu'elle renferme comme négation et affirmation » :

Elle Comprend dans sa première partie (jusqu'à négation) ne pas attribuer l'adoration à autre qu'Allah. Et comprend dans sa deuxième partie l'affirmation du droit d'adoration à Allah, comme Allah n'a pas d'associé dans Sa royauté, dans Sa Création et dans Sa gestion, il en va de même pour Son Adoration. Et c'est avec ceci qu'Allah a envoyé les Prophètes et les Messagers et que leurs prêches s'accordent sur cela.

Le Très-Haut a dit :

وما أرسلنا من قبلك من رسولٍ إلا نوحي إليه أنه لا إله إلا أنا فاعبدون

-traduction relative et approchée-

« Et Nous n'avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n'ayons révélé : « Point de divinité digne d'adoration en dehors de Moi. Adorez-Moi donc. »

(Sourate 21 verset 25)

Et Nouh et Houd ainsi que Salih -Bénédiction d'Allah sur eux- ont dit :

{ يا قوم اعبدوا الله مالكم من إله غيره }

-traduction relative et approchée-

« ? mon peuple, adorez Allah. Vous n'avez point de divinité [digne d'adoration] en dehors de Lui. »

(Sourate 11 verset 50)

Et le Très Elevé informe à propos de l'unanimité du prêche des Prophètes et des Messagers :

{ ولقد بعثنا في كل أمة رسولا ً أن اعبدوا الله واجتنبوا الطاغوت }

-traduction relative et approchée-

« Nous avons envoyé dans chaque communauté un messager [pour leur dire] :

« Adorez Allah et écartez-vous du Taghout (tout ce qui est adoré en dehors d'Allah). »

(Sourate 16 verset 36)

Et Allah dit à propos de Son très bien aimé (Ibrahim -Bénédiction d'Allah sur lui- ) :

{وإذ قال إبراهيم لأبيه وقومه إنني براء مما تعبدون إلا الذي فطرني فإنه سيهدين وجعلها كلمة باقية في عقبه لعلهم يرجعون }

-traduction relative et approchée-

« Et lorsque Ibrahim dit à son père et à son peuple : « Je désavoue totalement ce que vous adorez, à l'exception de Celui qui m'a créé, car c'est Lui en vérité qui me guidera. » Et il en fit une parole qui devait se perpétuer parmi sa descendance.

Peut-être reviendront-ils ? »

(Sourate 43 versets 26 à 28)

Et Allah dit concernant ce qu'Il a ordonné à Son Prophète Mouhammad -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- de transmettre à sa communauté :

{ وقضى ربك ألا تعبدوا إلا إياه }

-traduction relative et approchée-

« Et ton Seigneur a décrété que vous ne devez adorez que Lui. »

Et Il a dit dans un autre passage :

{ واعبدوا الله ولا تشركوا به شيئا }

-traduction relative et approchée-

« Et adorez Allah et ne lui associez rien. »

Ces versets, ainsi que d'autres qui ont le même sens dans le Noble Livre sont des arguments clairs sur le fait que tous les Prophètes et tous les Messagers ont appelé leurs communautés à réaliser le sens de LA ILAHA ILLA ALLAH , c'est à dire :

لا معبود بحق إلا الله

Il n'y a pas de divinité digne d'adoration si ce n'est Allah.

La parole de l'auteur :

{ فاعلم أنه لا إله إلا الله }

-traduction relative et approchée-

« Sache donc en vérité, qu'il n'y a point de divinité à part Allah… »

(Sourate 47 verset 19)

Et dont la suite est :

{ واستغفر لذنبك وللمؤمنين والمؤمنات والله يعلم متقلبكم ومثواكم }

« …et implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants. Allah connaît vos activités (sur terre) et votre lieu de repos (dans l'au-delà). »

(Sourate 47 verset 19)

Ibn Sa'di -Qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« La connaissance doit absolument être approuver du cœur, c'est à dire l'approbation de ce qui lui est demandé de connaître. Et la suite de cela et d'appliquer ce qui en résulte, et cette connaissance qu'Allah a ordonné d'avoir, qui est la connaissance de l'Unicité d'Allah (Tawhid Allah), est une obligation individuelle pour chaque musulman, personne n'en est déchargé, quel qu'il soit, mais bien plus, c'est une nécessité pour tout le monde. Les voies qui mènent à la connaissance de LA ILAHA ILLA ALLAH sont les suivantes :

· La première : la plus importante. Méditer sur Ses Noms et Attributs et Ses actions qui prouvent Sa perfection et Sa grandeur et Sa majesté car cela pousse à multiplier les efforts dans l'adoration du Seigneur le Parfait, celui qui a toutes les louanges, toute la gloire, toute la majesté et toute la beauté.

· La deuxième : savoir qu'Il est l'Unique, qui crée et qui gère. Et de là on déduit qu'il est l'unique divinité à qui les adorations reviennent.

· La troisième : savoir qu'Il est l'Unique a octroyé les bienfaits apparents et cachés, qu'ils soient religieux ou mondains. Il en résulte que le cœur s'attache à Lui et L'aime et L'adore seul sans rien Lui associer.

· La quatrième : ce que nous voyons et ce que nous entendons, comme récompenses données à ces alliés qui appliquent l'unicité comme victoire et bienfaits anticipés et aussi comme châtiment pour Ses ennemis qui l' associent, tout cela fait savoir qu'Il est le seul qui mérite toute l'adoration.

· La cinquième : connaître les caractéristiques des idoles et des égaux qui sont adorés avec Allah et qui sont pris pour des divinités et qu'ils sont imparfaits de tout les points de vue, pauvres en eux-mêmes, ne possède ni pour eux, ni pour ceux qui les adorent, ni bien ni mal, ni vie, ni mort et ni résurrection, et qu'ils ne donnent pas la victoire à ceux qui les adorent, et qu'ils ne peuvent leur apporter ne serait-ce qu'un atome de bien ou éloigner d'eux un atome de mal. De la connaissance de tout cela, résulte la connaissance qu'il n'y a de vraie divinité (digne d'adoration) si ce n'est Allah, et que toute autre divinité, si ce n'est Lui, est une fausse divinité.

· La sixième : : l'unanimité des livres d'Allah sur cela et s'accordants sur cela.

· La septième : que l'élite de la création, qui sont les plus parfaits de comportement et de raison, d'opinion, d'avis correct et de sciences, qui sont les Messagers, les Prophètes et les savants pédagogues, ont témoigné en faveur d'Allah de cela.

· La huitième : ce que Allah a établi comme preuves dans l'univers et dans les gens, qui prouvent Son unicité de la manière la plus certifiée, ces preuves appellent à l'unicité, grâce à ce qu'Allah a fait comme la finesse de construction, les sagesses subtiles, et ainsi que les étonnantes créations, toutes ses voies par lesquelles Allah appelle beaucoup Ses créatures au fait qu'il n'y a de vraie divinité (digne d'adoration) qu'Allah, ces voies qu'Il a mis en évidence dans Son livre, et qu'Il a répété. Quand l'adorateur médite sur certaines d'entre elles, il acquière certainement la certitude ainsi que la connaissance de son unicité, alors que dire si l'ensemble de ces voies sont réunies et se confirment, et s'accordent sur cela et établissent les preuves de l'unicité de tous les cotés.

C'est donc avec cela que la foi et la science s'ancrent dans le cœur de l'adorateur, de sorte à ce qu'il soit semblable à des montagnes posées, qu'aucune ambiguïté, aucune illusion ne trouble. Mais au contraire, avec la successivité du faux des ambiguïtés, il ne fait qu'agrandir et se perfectionner.

Tout cela, et si tu regardes l'immense preuve et le grand fait qui est de méditer le Coran grandiose, et de contempler ses versets, il est certes la plus grande porte vers la connaissance de l'unicité et avec ses détails et ses généralités, on acquière ce que l'on n'a pas avec une autre que lui. »

(Tafssir Ibn Saadi 5/30)

Ce que prouve le verset :

Premièrement : l'obligation de connaître le sens de LA ILAHA ILA LLAH, dans sa négation et son affirmation. Et le Cheikh a cité les voies qui conduisent à cette connaissance.

Deuxièmement : l'ordre qui a été fait au Prophète de demander pardon aux croyants et aux croyantes, inclut les transgresseurs parmi les musulmans.

L'Imam Ahmad -Qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Et celui qui meurt parmi les gens de la Qibla en étant monothéiste, on fait la prière sur lui et on demande pardon pour lui. On ne doit pas le priver de la demande de pardon pour lui et on ne délaisse pas la prière sur lui pour un péché qu'il a commis, qu'il soit petit ou grand, son cas revient à Allah. »

(Oussoul Sounnah page 60)

Je dis : ceci a fait l'unanimité des gens de la sounnah concernant celui qui meurt en ayant fait un grand péché parmi les monothéistes.

Troisièmement : que la science d'Allah cerne les œuvres des hommes et qu'ils sont rétribués par rapport à leurs œuvres.

La parole de l'auteur :

{ إلا من شهد بالحق وهم يعلمون }

-traduction relative et approchée-

« Si ce n'est ceux qui témoignent de la vérité tout en étant connaisseur »

Ibnou Kathir -Qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Il y là une exception définit, c'est-à-dire, mis a part celui qui témoigne de la vérité avec clairvoyance et connaissance celui-la son intercession est utile auprès d'Allah si Allah le lui autorise. »

(Tafssir Ibnou Kathir, 4/147)

La parole de l'auteur :

( أي بلا إله إلا الله )

-traduction relative et approchée-

« Sauf celui qui témoigne de LA ILAHA ALLA Allah »

Le Cheikh Abderrahmane Ibn Saadi -Qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« C'est-à-dire qu'il le prononce avec sa langue, et qu'il le reconnaisse avec son cœur, et connaisseur de ce que veut dire son témoignage, et ceci à condition que son témoignage soit véridique, et c'est le témoignage de l'unicité d'Allah, et témoigner que ses messagers ont apporté la Prophétie et le message, et témoigner de l'authenticité de ce qu'ils ont apporté, comme fondements de la religion ou de ce qui n'est pas des fondements, ainsi que ses vérités et sa législation. »

(Tafssir Ibn Saadi, 4/ 461)

La parole de l'auteur :

في ( الصحيح )

« Et dans le Sahih »

C'est-à-dire, le Sahih Mouslim.

La parole de l'auteur :

( من مات وهو يعلم ... الخ )

-traduction relative et approchée-

« Celui qui meurt alors qu'il sait qu'il n'y a pas d'autre divinité digne d'adoration qu'Allah,

entrera au Paradis (jusqu'à la fin du hadith) »

L'Imam An-Nawawi -Qu'Allah lui fasse miséricorde- a mis ce hadith dans le chapitre intitulé :

« Chapitre de la preuve que celui qui meurt sur le monothéisme (At-Tawhid) rentrera au Paradis avec certitude »

Je dis : la preuve pour laquelle l'auteur a apporté ce hadith s'accorde avec ce qu'en a déduit An-Nawawi -Qu'Allah lui fasse miséricorde- , et les hadiths dans ce sens sont nombreux, parmi lesquels :

- Premièrement : ce que les deux Chouyoukh (Al-Boukhari et Mouslim) ont rapporté, d'après 'Oubada Ibn Samit -qu'Allah l'agrée- qui dit, le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :

) من شهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له ، وأن محمداً عبده ورسوله وأن عيسى عبد الله ورسوله وكلمته ألقاها إلى مريم وروح منه والجنة حق والنار حق أدخله الله الجنة على ما كان من العمل (

البخاري كتاب الأنبياء باب قوله تعالى: ( إذ قالت الملائكة يا مريم إن الله يبشرك بكلمة منه إسمه المسيح بن مريم) .مسلم كتاب الإيمان باب : الدليل على أن من مات على التوحيد دخل الجنة قطعا

-traduction relative et approchée-

« Celui qui témoigne qu'il n'y a de vraie divinité (digne d'adoration) qu'Allah, Seul et sans associé, et que Mouhammad et Son adorateur et Son messager, et que 'Ayssa est Son adorateur et Son messager, et qu'Il a émis Sa parole à Myriam, et l'esprit venant de Lui, et que le Paradis existe vraiment, et que le Feu existe vraiment, Allah le fera entré au Paradis quelque soit ses œuvres. »

(Al-Boukhari, Livre sur les Prophètes, Chapitre sur la parole du Très-Haut : « Quand les anges dirent : « ? Myryam, Allah te fait l'annonce d'une parole venant de Lui qui s'appelle Al-Massih Ibnou Myryam » et Mouslim, Livre sur la Foi, chapitre : « La preuve que celui qui meurt sur le Tawhid entre au Paradis obligatoirement »)

- Deuxièmement : ce qu'a rapporté Mouslim de Djabir -qu'Allah l'agrée- , que le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :

) من لقي الله لا يشرك به شيئا دخل الجنة ، ومن لقيه يشرك به شيئا دخل النار (

مسلم كتاب الإيمان باب : من مات لا يشرك بالله شيئا دخل الجنة ومن مات مشركا دخل النار

-traduction relative et approchée-

« Celui qui rencontre Allah alors qu'il ne Lui a rien associé rentrera au Paradis, et celui qui le rencontre alors qu'il L'a associé à quelque chose, rentrera en Enfer. »

(Mouslim, Livre sur le Foi, chapitre : « Celui qui meurt sans rien associer à Allah rentrera au Paradis, et celui qui meurt en ayant associé (quelque chose à Allah) entrera en Enfer »)

Tous ces hadiths, comme tu le vois, ainsi que ceux qui ont le même sens, prouvent deux choses :

- la première : la promesse que celui qui meurt sur le Tawhid rentrera au Paradis.

- La deuxième : que celui qui a commis un grand péché n'est pas exclus de la définition de la foi, ceci est est un argument pour la croyance des gens de Ahlou Sounnah Wal Djamaa, que le pervers est croyant par sa foi et pervers par son grand péché, et ce qui éclaircit plus cela, c'est ce qu'a rapporté Al-Boukhari d'après Anas qui dit : « Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :

( من صلى صلاتنا واستقبل قبلتنا وأكل ذبيحتنا فذلك المسلم الذي له ذمة الله وذمة رسول الله فلا تخفروا الله في ذمته )

البخاري : أبواب القبلة : فضل استقبال القبلة

-traduction relative et approchée-

« Celui qui accomplit notre prière et qui s'oriente vers notre Qibla, et mange de ce que nous égorgeons, celui la est le Musulman qui se trouve sous la protection d'Allah et du Messager d'Allah. »

(Al-Boukhari, chapitres sur la Qibla : « Les mérites de s'orienter vers la Qibla »)

Source :

Son livre : « tayssiro alilhah bi charh adilat chouroute la illaha ila Allah »

Tiré du site :

Sahab

Traduction :

Abou Abdourrahmane Al Ifranni







Cet article provient de Alislamo.com
http://www.jmf-roanne.com

L'URL de cet article est:
http://www.jmf-roanne.com/modules.php?name=News&file=article&sid=6